Louange & prière – Volume 227

Le 29 juillet

Chers amis,
 
Il est bon de rentrer à la maison ! Autant que nous avons apprécié d’être en Colombie-Britannique au cours des trois dernières semaines, Karen et moi sommes heureux d’être de retour à Châteauguay. Nous avons eu un temps merveilleux avec les sœurs de Karen et leurs familles. Merci pour vos prières ce mois-ci. Pendant notre trajet de retour à Montréal, nous nous sommes assis à côté d’un jeune homme très agréable d’Abbotsford qui lisait sa Bible avant le décollage. Quand il est allé pour une promenade vers l’arrière de l’avion, Karen a dit à sa mère qu’elle avait soulevé un fils très fin ; puis j’ai plaisanté : » Sauf qu’il a menti sur son âge. » Il m’avait dit qu’il venait tout juste de terminer la première année de l’école secondaire. J’ai été très surpris d’entendre ça, car j’ai pensé qu’il était plus âgé.
 
Plus tard dans la conversation, nous avons appris que le jeune homme et sa famille allaient à la Terre-Neuve pour un mariage. La Bible déclare que tous les gens sont invités aux noces de l’agneau (voir Matthieu 22:9). Cela ne veut pas dire que tout le monde sera accueilli dans la salle de banquet. Dans son livre « God’s Final Word », Ray Stedman écrit : « Seuls ceux qui sont convenablement vêtue en la justice de Dieu peuvent y assister. Ceux qui ont rejeté l’invitation et ceux qui ont essayé d’entrer par la porte arrière, vêtus de leurs propre vêtement souillé, sont interdits dans les festivités. »
 
Ray Stedman continue : « Quel privilège cela sera, à voir l’époux face à face, d’être membre de son épouse bien-aimée, à partager dans l’intimité de la communion avec le Seigneur Jésus ! » Il cite ensuite Samuel Rutherford, un prédicateur du 18ième siècle :
 
« La mariée ne regarde pas ses vêtements,
Mais le visage de son cher époux.
Et je ne vais pas contempler la gloire,
Mais mon Roi de Grâce.
Pas à la couronne qu’il donne,
Mais à ses mains percées,
L’agneau est toute la gloire
Du pays d’Emmanuel. »
 
Je vous remercie d’avoir prié pour notre fille, Bethany, tandis qu’elle a été en Israël dans le cadre d’une mission. Si Dieu le veut, elle retournera le 31 juillet. Nous attendons avec intérêt de pouvoir entendre ses histoires quand elle revient. Dans l’intervalle, vous pouvez voir certaines des belles photos et lire son blogue très intéressant à : www.bethanyisrael2016.wordpress.com.
 
Un frère chrétien à Montréal a écrit à notre bureau récemment pour demander la prière pour lui-même, qu’il est persécuté. Il demande également la prière pour sa fille et ses deux enfants. Demandons au Seigneur de le protéger et que sa famille puisse connaître son amour et sa grâce.
 
Écriture pour le week-end : « Réjouissons-nous, soyons dans l’allégresse et donnons-lui gloire, car les noces de l’Agneau sont venues, et son épouse s’est préparée. » Apocalypse 19:7
 
Pensée pour le week-end: « Ces larmes sont les larmes de la souffrance sur le péché et la mort, les larmes de personnes opprimées, les cris des pauvres, la veuve, les orphelins, les enfants à naître, et les persécutés. Dieu essuiera les larmes de l’injustice raciale. Ces pleurs ne seront plus. » – Randy Alcorn (cité par Richard M. DeHaan dans son étude « Heaven »)
 
Dans sa grâce,
 
Steve Frank