Louange & prière – Volume 298

Chers amis,
 

Avez-vous déjà entendu un sermon que vous avez tellement aimé que vous auriez été heureux de conduire pendant des heures pour l’entendre? Cela m’est arrivé à plusieurs occasions, y compris pendant notre visite au Connecticut pour voir notre fille, Candace, et son mari, Richie, ainsi que sa famille pendant l’Action de grâces aux États-Unis. Un des anciens de l’église « Cheshire Bible Chapel » qui a officié lors du mariage de Candace et Richie en août, a prêché un formidable sermon sur le dixième chapitre de l’évangile de Jean. Sachant que le Seigneur Jésus est notre berger nous donne une merveilleuse assurance que nous pouvons lui faire confiance pour prendre grand soin de nous!

Après avoir dit à ses disciples qu’il est la porte et le bon berger, Jésus dit : « J’ai encore d’autres brebis, qui ne sont pas de cette bergerie; celles-là, il faut que je les amène; elles entendront ma voix, et il y aura un seul troupeau, un seul berger. » (Jean 10:16). Quand je fais du bénévolat lors d’un événement public à Montréal, je peux savoir quand je rencontre quelqu’un de la France ou de la Belgique par leur accent. Qu’il serait merveilleux si les gens réalisaient que parmi toutes les voix qui appellent leur attention, celle qui le mérite le plus est celle du Seigneur Jésus.

Une chanson que mon épouse, Karen, chantait souvent avec sa famille dans les années 1980 était « People Need the Lord » (« Le monde a besoin du Seigneur »). Dans son livre « Disciplines of a Godly Man », R. Kent Hughes fait référence à cette chanson écrite en anglais par Greg Nelson et Phill McHugh.

Si vous n’avez jamais entendu cette chanson, ou si vous voulez l’entendre à nouveau, vous pouvez l’écouter en français à : www.youtube.com/watch?v=XqqGjIJQs3Q et en anglais à : https://www.youtube.com/watch?v=pxzEJTKxIjQ. Karen et moi avons eu le privilège de rencontrer Steve Green, un musicien chrétien inspirant, à Buffalo, NY il y a quelques années. Pour entendre un duo émouvant de « People Need the Lord » par Steve Green et Song Jung Mi, s’il vous plaît allez à: https://www.youtube.com/watch?v=iccU-87Km-M.

En cette saison de Noël, demandons à Dieu de nous guider pour proclamer la Bonne Nouvelle de celui que l’auteur de l’épître aux Hébreux décrit comme « le grand berger des brebis » (Hébreux 13:20).

Écriture pour le week-end : « Lorsqu’il a fait sortir toutes ses propres brebis, il marche devant elles ; et les brebis le suivent, parce qu’elles connaissent sa voix. »  Jean 10: 4 (LSG)

Pensée pour le week-end : « La vie, bien vécue, c’est comme écrire un poème. Et donc c’est dur, très dur. Une vie prose peu soignée ou une vie inintelligible de vers libre ne serait pas aussi difficile. Et l’effet ne serait pas aussi grand. Dieu est beau, et la vie qui exprime sa gloire devrait être belle … La beauté et la vérité et la profondeur irrésistible viennent par la pensée laborieuse et l’épreuve et la prière et l’autocorrection. » – Dr John Piper (tiré de son livre « A Godward Life – Book Two »)
 
 
Dans sa grâce,
 

Steve Frank



Louange & prière – Volume 297

Chers amis,
 

Dans le groupe d’étude pour hommes le mardi soir dernier, nous avons examiné la vie d’un des disciples de Jésus : André. Une chose que j’ai apprise en lisant « Disciplines of a Godly Man » de R. Kent Hughes est que le nom d’André vient du mot grec « andros » qui signifie « homme ». Bien qu’André ne fasse pas partie du cercle intime des disciples – Pierre, Jacques et Jean – il fut le premier des douze disciples (avec Jean) à suivre Jésus. Il était également désireux de diriger les gens vers le Seigneur.

Aujourd’hui est le jour de la fête de Saint-André en Écosse. Quand j’étais jeune, je suis allé à l’école du dimanche de l’église Unie « St. Andrew’s » à Ville Saint-Laurent. Au même temps, j’étais dans un groupe de Scouts, où l’uniforme comprenait un foulard avec une croix blanche en forme d’un X sur un fond bleu, qui est le motif du drapeau de l’Écosse, conçu pour honorer André. Je ne m’en suis pas rendu compte à l’époque, mais il y a beaucoup d’églises nommées après ce disciple. 

Comment André est-il devenu le saint patron de l’Écosse? Selon R. Kent Hughes, certains disent qu’un moine du huitième siècle nommé Regulus a apporté certaines parties du corps d’André à ce qui est maintenant la ville de St. Andrews en Écosse. Ceux qui suivent le parcours de golf professionnel connaissent bien cette ville, car elle a accueilli les meilleurs golfeurs du monde. Je me souviens d’avoir discuté avec un notaire de Châteauguay, qui considérait jouer sur le fameux terrain de golf comme l’une des expériences les plus spéciales de sa vie. Vous trouverez des informations sur l’histoire de la célébration de la Saint-André à l’adresse : https://www.scotland.org/events/st-andrews-day/who-was-st-andrew.
 

Bien qu’aucun sermon par André ne soit enregistré dans la Bible, ce qui est écrit dans les évangiles révèle qu’il était un homme d’intégrité spirituelle. En écoutant le Dr Charles Price à la radio la semaine dernière, l’une des déclarations qu’il a faites au sujet de  « Peoples Church » à Toronto était que c’est peut-être la congrégation la plus diversifiée sur le plan ethnique au monde. Au cours des dernières décennies, des gens de partout dans le monde ont déménagé à Toronto et à Montréal, ainsi que dans de nombreuses grandes villes de l’Ouest, où ils ont eu l’occasion d’entendre le message du salut en Christ. Par la grâce de Dieu, suivons l’exemple d’André et dirigeons à nos voisins, collègues et autres, à celui qui nous a tant aimés qu’il est mort pour nos péchés sur la croix du Calvaire.         

Écriture pour le week-end : « Le voleur ne vient que pour dérober, égorger et détruire; moi, je suis venu afin que les brebis aient la vie, et qu’elles soient dans l’abondance. » Jean 10:10 (LSG)
 

Pensée pour le week-end : « Il n’y a pas de gens ordinaires. Vous n’avez jamais parlé à un simple mortel. Nations, cultures, arts, civilisation – ceux-ci sont mortels, et leur vie est à la nôtre comme la vie d’un insecte. Mais ce sont des immortels avec qui nous plaisantons, nous travaillons, nous nous marions, nous snobons et nous exploitons – des horreurs immortelles ou des splendeurs éternelles. » – C. S. Lewis

 

Dans sa grâce,
 

Steve Frank



Louange & prière – Volume 296

Chers amis,
 
 

Dans mon dernier blogue, j’ai écrit à propos de Caleb, qui a fait preuve de foi en réfutant le rapport négatif de la majorité des espions qui ont été envoyés en Canaan par Moïse. Caleb a vécu de tout cœur pour le Seigneur pendant les moments difficiles et quand il a eu 85 ans, il a courageusement poursuivi de nouveaux défis (voir Josué 14). Un parallèle moderne à Caleb était le regretté Jack Wyrtzen, qui a fondé « Word of Life » à Schroon Lake, NY et a dirigé ce ministère pendant plus de 50 ans. Jack avait un amour exubérant pour le Seigneur et faisait des tractions à l’âge de 80 ans!

Hier, j’ai écouté un message à la radio du Dr Charles Price, dans lequel il citait un célèbre discours du roi George VI. Il est remarquable que le monarque ait courageusement surmonté un bégaiement en s’adressant à ses sujets en septembre 1939, peu après que l’Angleterre ait déclaré la guerre à l’Allemagne nazie. Vous pouvez lire la transcription de ce discours à : http://www.historic-uk.com/HistoryUK/HistoryofBritain/The-Kings-Speech/. L’histoire ne s’est pas seulement répétée au début de la deuxième guerre mondiale, mais le souverain britannique a lutté contre le même défi physique que celui de Moïse. 
 
Hier soir, j’ai appris que le Dr Charles Price n’est plus le pasteur de Peoples Church à Toronto. Son dernier message dans cette église est disponible à : http://www.livingtruth.ca/LT/. Dans ce sermon historique, le Dr Price partage comment Dieu l’a conduit dans le passé et exhorte la congrégation à rester fidèle au Seigneur.
 
Est-ce que vous traversez une période difficile? S’adressant au peuple d’Israël, Moïse a dit : « Souviens-toi de tout le chemin que l’Éternel, ton Dieu, t’a fait faire pendant ces quarante années dans le désert, afin de l’humilier et de t’éprouver, pour savoir quelles étaient les dispositions de ton cœur et si tu garderais ou non ses commandements. » (Deutéronome 8: 2). Dans Hébreux 11, Moïse est recommandé pour sa foi comme « c‘est par la foi qu’il quitta l’Égypte, sans être effrayé de la colère du roi; car il se montra ferme, comme voyant celui qui est invisible. » (Hébreux 11:27). Que nous suivions ses pas, abandonnant les plaisirs mondains et servant fidèlement le Seigneur.
 

Lundi, le pasteur Michel Martel est venu au studio d’enregistrement à Châteauguay. S’il vous plaît, priez pour que beaucoup de Québécois et d’autres aient confiance en Christ lorsqu’ils entendent la Parole de Dieu prêchée sur le réseau de la radio ainsi que sur l’Internet. 

Écriture pour le week-end : « Il est bon de louer l’Éternel, de te célébrer par des chants, ô Très-Haut! » Psaume 92: 1 (BDS)
 
Pensée pour le week-end : « L’homme qui vit en Dieu n’est jamais hors saison. » – Vance Havner
 
 
Dans sa grâce,
 
 

Steve Frank



Louange & prière – Volume 295

Chers amis,
 
Lorsque vous faites quelque chose de bien, êtes-vous tenté d’admirer ce que vous avez accompli et de regarder en arrière? Parfois, les coureurs se sont tournés pour voir où se trouvaient leurs concurrents et ont ensuite perdu leur course. Une telle histoire a été rapportée en ligne à : http://www.dailymail.co.uk/news/article-3037395/College-long-distance-runner-SLOWED-celebrate-victory-loses-second-place-runner-pips- post.html. Dans le domaine spirituel, je crois que la Parole de Dieu assure les croyants que lorsque nous plaçons notre foi en Christ, nous ne perdrons pas notre salut, mais nous pouvons perdre la joie qui accompagne une vie consacrée au Seigneur. 
 

L’un de mes personnages bibliques préférés est Caleb, qui a fait preuve de foi dans le Seigneur face à des circonstances difficiles. Son histoire se trouve dans trois chapitres de la Bible : Nombres 13 et 14 et Josué 14. Après avoir été choisi par Moïse, avec Josué et dix autres hommes, pour explorer le pays de Canaan, Caleb a déclaré que le peuple devrait définitivement entrer dans la Terre promise. Il a cru à la promesse du Seigneur de guider son peuple à un pays découlant de lait et de miel. 

Il est compréhensible que dix des douze hommes envoyés par Moïse aient eu peur des géants qu’ils ont trouvés là. Les gens ont peur de beaucoup de choses, y compris l’inconnu. Pour beaucoup, la crainte de la mort arrive en tête de la liste des craintes. L’auteur de l’épître aux Hébreux écrit que Jésus est mort sur la croix « afin d’écraser par sa mort celui qui détenait le pouvoir de la mort, c’est-à-dire le diable, et de délivrer tous ceux qui, par crainte de la mort, étaient toute leur vie retenus dans l’esclavage ». (Hébreux 2: 14-15).
 

Moïse est connu comme celui qui a délivré le peuple d’Israël de la tyrannie du pharaon égyptien, mais le Seigneur Jésus est un libérateur plus puissant, ayant vaincu la mort et libéré de la servitude du péché, ceux qui lui appartiennent. Caleb est un grand exemple d’un homme qui vivait par la foi, attendant  ce que Dieu accomplirait dans et à travers sa vie. Suivons son exemple et faisons confiance à Dieu pour nous conduire à de grandes victoires spirituelles, au lieu de « prendre les choses à la légère ».

Écriture pour le week-end : « L’aiguillon de la mort, c’est le péché; et la puissance du péché, c’est la loi. Mais grâces soient rendues à Dieu, qui nous donne la victoire par notre Seigneur Jésus Christ ! » 1 Corinthiens 15: 56-57 (LSG)
 
Pensée pour le week-end : « Le cœur de chaque problème est un problème dans le cœur. Le peuple d’Israël (excepté Moïse, Josué et Caleb) a erré dans leurs cœurs (Hébreux 3:10), ce qui signifie que leurs cœurs ont erré loin de Dieu et de sa Parole. » – Warren W. Wiersbe (tiré de son livre « Be Confident »)
 
 
Dans sa grâce,
 

Steve Frank



Louange & prière – Volume 294

Chers amis,
 

J’ai pris plaisir à lire le livre de John Piper « A Godward Life – Book Two » et j’ai été étonné de lire le chapitre intitulé « The Great Work of God: Rain ». Quand j’étais à l’école primaire, un de mes devoirs consistait à reconnaitre les différents types de nuages ​​dans le ciel pendant un mois. Cette tâche m’a inspiré à m’intéresser à regarder les merveilles des étoiles. Quand j’ai lu la description de Dr Piper de ce qui est impliqué dans la formation de la pluie, j’ai été « époustouflé » par la complexité de l’œuvre de Dieu. 

Dr Piper écrit à propos du scénario où un agriculteur du Proche-Orient dépend de la pluie qui provient de la Méditerranée : « L’eau devra être transportée … à travers plusieurs centaines de milles, et ensuite être déversée dans les champs depuis le ciel. Transportée? Combien cela pèse-t-il? Eh bien, si un pouce de pluie tombe sur un mille carré de terres agricoles pendant la nuit, ce serait 27 878 ​​400 pieds cubes d’eau, soit 206 300 160 gallons, soit 1 650 501 280 livres d’eau ». Et penser que j’ai du mal à transporter un contenant de dix-huit litres d’eau dans la maison!

Avez-vous déjà pensé comment les gouttes d’eau se forment? Dr Piper continue : « Eh bien, il monte par l’évaporation … l’eau cesse d’être de l’eau pour un certain temps pour qu’il puisse monter  dans l’air. Je vois. Alors, comment l’eau descend-t-elle? Eh bien, la condensation se produit. Qu’est-ce que c’est? L’eau commence à redevenir de l’eau en se rassemblant autour de petites particules de poussières entre .00001 et .0001 centimètres de largeur. C’est petit. »

Avez-vous déjà considéré comment le sel dans les océans affecte le processus de condensation? Dr Piper explique : « Eh bien, le sel doit être retiré. Le ciel capte un milliard de livres d’eau de la mer, enlève le sel, transporte l’eau (ou quoi que ce soit, quand ce n’est pas de l’eau) pendant trois cents milles, puis la jette (maintenant transformée en eau) à la ferme. Eh bien, il ne le déverse pas. S’il déversait un milliard de livres d’eau à la ferme, le blé serait écrasé. Alors,  le ciel verse doucement un milliard de livres d’eau en petites gouttes. Et elles doivent être assez grandes pour tomber pendant un mille ou deux sans s’évaporer, et assez petites pour ne pas écraser les tiges de blé ».

Dr Piper continue en expliquant comment les particules microscopiques d’eau deviennent assez lourdes pour tomber : « … cela s’appelle la coalescence. Qu’est-ce que c’est? Cela signifie que les particules d’eau commencent à se heurter les uns aux autres, se rejoignent et grossissent, et quand elles deviennent assez grosses, elles tombent. » Il y a plus à l’histoire, impliquant un champ électrique, mais je suis sûr que vous serez d’accord avec moi que nous vivons et respirons parce que le Dieu des merveilles (que certains appellent « Mère Nature ») est en contrôle de sa création!

Nos amis missionnaires en République du Congo – le Dr Joseph Harvey et Rebecca Harvey, ainsi que leur fils Noah – s’apprêtent à retourner aux États-Unis, car le Dr Joe a subi une rechute de la sclérose en plaques. S’il vous plaît, priez pour le rétablissement de sa santé, pour la direction du Seigneur, et pour ceux et celles qui servent à l’hôpital chrétien Pionnier à Impfondo –http://www.congoharveys.org– ainsi que « Radio Sango Kitoko » et le centre « Kimia Care. »
 
Écriture pour le week-end : « Pour moi, j’aurais recours à Dieu. Oui, c’est à Dieu que je présenterais ma cause. Il fait de grandes choses qu’on ne saurait comprendre et des prodiges innombrables. C’est lui qui fait tomber la pluie sur la surface de la terre et qui répand les eaux à travers les campagnes. » Job 5: 8-10 (BDS)
 
Pensée pour le week-end : « L’homme pratique dit : ‘ voir, c’est croire! ’ Mais l’homme de foi répond : ‘ Croire, c’est voir! ’ » – Warren W. Wiersbe (tiré de son livre « Be Confident »)
 
 
Dans sa grâce,
 

Steve Frank



Louange & prière – Volume 293

Chers amis,
 

Pour ceux d’entre vous qui ont lu ce blogue pendant plus de quelques semaines, vous avez probablement remarqué que je cite plusieurs pasteurs, dont le Dr David Jeremiah, le Dr Charles Stanley et Warren W. Wiersbe. Aujourd’hui, je veux élargir ma sphère de référence pour inclure un pasteur qui est très apprécié par beaucoup : Dr John Piper. En visitant les saints à Fergus le mois dernier, Karen et moi avons reçu plusieurs excellents livres, dont un par le Dr Piper. En regardant la table des matières, un titre de chapitre a attiré mon attention : « Discernement par désir ». J’ai parlé un peu concernant le discernement mercredi dernier lors de la rencontre « Evergreens » à Niagara Falls ; alors quand j’ai vu ce titre, ma curiosité a été excitée.

Le Dr Piper écrit : « La plupart des choix que nous faisons dans une journée ne sont pas prises consciemment auprès d’une liste de critères. Nous nous habillons et mangeons et nous asseyons et marchons et une centaine d’autres choses sans demander consciemment : Est-ce la volonté de Dieu? Je pense que c’est inévitable et bon. Il révèle notre vraie nature intérieure. Si nous allons faire ce qui plaît à Dieu, la plupart du temps ce sera par réflexe, pas par réflexion ». Cela m’a rappelé quand j’ai appris à jouer de la guitare. Après avoir appris une chanson, j’ai découvert que je serais capable de la jouer de nombreuses années plus tard, grâce à la mémoire musculaire. 

Dr Piper continue : « Cela signifie qu’une faculté de discernement est plus profonde que la raison réflexive. Quelle faculté est-ce? Peut-être devrions-nous l’appeler la faculté de discernement du désir. Si des choix sont faits, moment par moment, sans réflexion, alors la faculté du désir ne suit pas simplement les préceptes de la raison ; il suit son propre nez. Le désir, ou quelque chose qui lui est étroitement lié, « sent » le choix préféré et l’embrasse avant la réflexion ».
 
Vers la fin du chapitre, Dr Piper écrit : « Nous devons laisser nos désirs formés par l’Esprit être notre guide. Nous devons discerner par le désir. En d’autres termes, lorsque nous avons réduit les choix dans un petit cercle entouré par le principe biblique et la sagesse spirituelle et une observation attentive, ensuite, dans le cercle, nous demandons en priant : Dans quel choix réjouissons-nous? Selon Psaume 1: 1-2, l’alternative à marcher dans le conseil des méchants est de « se réjouir de la loi du Seigneur ». Notre faculté de réjouissance est cruciale pour nous garder de la folie ». La Bible enseigne que ceux qui disent qu’il n’y a point de Dieu sont des insensés. Le psalmiste David continue en disant qu’ils « se sont corrompus, ils ont commis des actions horribles
» (Psaume 14: 1). 
 

Aux nouvelles hier soir, un homme jugé pour le meurtre de sa femme a « expliqué » son acte violent en disant qu’il avait réagi en la voyant pointer un couteau dans sa direction et qu’il n’avait pas eu le temps de réfléchir avant de la poignarder.  Ma première pensée en entendant cela fut qu’il avait eu le temps de réfléchir avant de se mettre en colère.           

Le premier meurtre dans l’histoire est enregistré dans le quatrième chapitre du livre de la Genèse. Après que Dieu ait accepté l’offrande d’Abel et rejeté celle de Caïn, ce dernier a tué son frère. J’ai entendu différents points de vue sur la raison pour laquelle Dieu a choisi l’offrande d’Abel. Je crois comprendre qu’Abel a été favorisé par Dieu parce qu’il a apporté une offrande qui impliquait l’effusion de sang. Dans Genèse 3:21, nous lisons que Dieu a fait des vêtements de peau pour Adam et Ève après qu’ils aient péché. Je crois que l’approbation par Dieu de l’offrande d’Abel reflète le lien entre l’effusion de sang, l’expiation et le pardon, comme cela est rapporté dans Lévitique 17:11 et Hébreux 9:22. Le culte approprié exige l’obéissance aux directives de Dieu, ce qu’Abel a démontré.

Karen et moi avons reçu de tristes nouvelles aujourd’hui : Ernie Presseau, le frère d’un ami chrétien, est décédé la semaine dernière après une longue bataille contre le cancer. Ernie était très impliqué dans la vie communautaire à Châteauguay, organisant des défilés de la Saint-Patrick et d’autres événements pendant de nombreuses années. Nous offrons nos sincères condoléances à Bob et à toute la famille d’Ernie. 

Écriture pour le week-end : « Et comme il est réservé aux hommes de mourir une seul fois, après quoi vient le jugement, de même Christ, qui s’est offert une seul fois pour porter les péchés de plusieurs, apparaîtra sans péché une seconde fois à ceux qui l’attendent pour leur salut. » Hébreux 9: 27-28 (LSG)
 
Pensée pour le week-end : « Nous avons le jus de raisin seulement parce que quelqu’un a écrasé les raisins. Nous avons du pain parce que quelqu’un a écrasé le grain en farine. Nous avons des vies pleinement productives et utiles seulement parce que Dieu a écrasé notre propre volonté. » – Dr Charles Stanley (de son livre « The Blessings of Brokenness »)
 
 
Dans sa grâce,
 

Steve Frank



Louange & prière – Volume 292

Chers amis,
 

Karen et moi avons eu le privilège d’être avec de merveilleux amis et de la parenté en Ontario la semaine dernière. Quelques faits saillants de la semaine étaient que nous avons regardé un film à l’église Bethel à Fergus sur Martin Luther (en prévision du 500ième anniversaire de la Réforme protestante) et que nous avons été invités à prendre la parole lors d’une réunion des aînés de l’église Redeemer à Niagara Falls. L’un des pasteurs, nommé Étienne, a mené une belle période de louange, puis une des dames du comité missionnaire a lu ce qui suit en se rappelant du travail acharné du comité de recherche six ans plus tôt, pour trouver Étienne : 

« Laissez-moi vous parler comment vigoureux et exhaustif, le comité était dans leur recherche, au nom de notre église ainsi que vérifier attentivement les références. Il y avait 15 candidats différents qui ont été interviewés, alors permettez-moi de vous en parler un peu. 

  1. Adam a été le premier à être interviewé. Il était un bon homme, mais il avait des problèmes avec son épouse qui n’était pas très obéissante. En outre, une référence a raconté comment son épouse et lui aimaient marcher dans les bois, assez peu habillés, de sorte que son nom a été abandonné. 
  2. Puis ils ont interviewé Noah. Ils ont découvert qu’il était impliqué dans certains projets de construction assez irréalistes, donc son nom a été rejeté.      
  3. Ensuite, ils ont interviewé Abraham, mais l’une des références a rapporté qu’il a affirmé que son épouse était sa sœur, ce qui a failli créer un scandale, alors ils ont décidé de trouver un homme avec une meilleure intégrité. 
  4. Le prochain candidat interviewé était Joseph. Il était vraiment un grand penseur et semblait être un candidat très prometteur. Mais les références ont indiqué qu’il était un fanfaron, a cru dans les interprétations de rêve et avait un cas d’emprisonnement, ainsi son nom a été jeté aussi bien. 
  5. Le nom suivant sur la liste était Moïse : un homme modeste et doux, mais un très médiocre communicateur, parfois même bégayant. Et les références ont montré que parfois il s’est fâché et a agi assez imprudemment. Certains ont dit qu’il a quitté le pays à un moment donné pour une accusation de meurtre. Donc, bien sûr, son nom a été jeté. 
  6. David était le prochain candidat. Il semblait être le chef le plus prometteur de tous jusqu’à la découverte qu’il avait une liaison avec la femme de son voisin. 
  7. Salomon était le suivant. Il était un grand prédicateur, mais le comité de recherche savait que l’église n’approuverait pas toutes ses épouses. Il a été tenté de l’embaucher, cependant, parce que cela aurait vraiment aidé la fréquentation de l’église. 
  8. Le prochain candidat était Élisée. Il a semblé avoir un curriculum vitae étonnant, jusqu’à ce qu’il ait rapporté qu’il avait vécu avec une veuve lorsqu’il fréquentait son ancienne église, et certains ont pensé que ce type de réputation était assez risqué.   
  9. Osée était le suivant, et il semblait être un pasteur très tendre et affectueux, mais le comité de recherche savait que la congrégation désapprouverait totalement l’occupation de son épouse. 
  10. Le curriculum vitae de Jérémie semblait vraiment prometteur, mais au cours des interviews, il est devenu évident qu’il était émotionnellement instable, alarmiste, négatif, toujours en train de se lamenter. 
  11. Ensuite, Alain a reçu un appel téléphonique de Jonas. Mais quand Jonas lui a dit qu’il avait refusé l’appel de Dieu au ministère jusqu’à ce qu’il soit obligé d’obéir, puis a raconté à Alain une grande histoire de poisson, Alain a fait quelque chose qui lui est si hors de propos … il a juste raccroché. 
  12. Eh bien, le prochain candidat était Jean. Il a dit qu’il était un baptiste, mais définitivement pas habillé comme un. Il avait dormi dehors pendant des mois, avait une diète bizarre et avait un dossier provocateur à l’égard des chefs religieux. Il ne semblait donc pas être un bon candidat pour l’Église. 
  13. Pierre était le prochain candidat très intéressant, mais il ne gardait pas toujours son calme et était même connu pour maudire, donc il a été jeté au début de sa première entrevue. 
  14. Quand le comité de recherche a interrogé Paul, ils étaient sûrs qu’ils avaient le bon homme. Il était un leader puissant de type P.D.G. et un prédicateur fascinant. Cependant, quand la découverte s’est faite qu’il avait été connu pour prêcher toute la nuit, lui aussi a été rejeté. 
  15. Étienne était la dernière personne interrogée. Il a été trouvé pour être un homme de grande foi et de pouvoir et avait la réputation de faire de grandes merveilles et des miracles tout en travaillant avec les gens. Ses références ont dit que lorsque des disputes surgissaient parmi les gens, il parlait avec beaucoup de sagesse. Certaines de ses références ont dit que sa foi était si forte que son visage ressemblait à celui d’un ange. » 

Puis le pasteur Étienne a déclaré qu’il se souvenait de ce qui est arrivé à Étienne dans la Bible : il a été martyrisé! Quelqu’un a pris la parole et a dit : « Attends quelque temps! » Il est bon de rire et de partager les joies entre nous, ainsi que les peines. Que le Seigneur soit glorifié dans son Église! 

Écriture pour le week-end : « Un cœur joyeux est un bon remède, mais un esprit abattu dessèche les os. » Proverbes 17:22 (LSG)

Pensée pour le week-end : « L’insensé a deux habitudes qui lui causent des ennuis : fermer l’esprit en ouvrant la bouche. Au lieu d’être réceptif à d’autres points de vue, l’insensé ne veut partager qu’une seule perspective, celle de son propre cœur. Le résultat est un mal auto-infligé. » – Dr. David Jeremiah (de sa Bible d’étude)
 
 
Dans sa grâce,
 

Steve Frank



Louange & prière – Volume 291

Chers amis,

Le dimanche dernier, une famille missionnaire a visité notre église pour rapporter ce que le Seigneur fait au Népal. Vous pouvez regarder le culte en entier (en anglais), y compris le message de Steve Regnault à l’adresse : https://www.youtube.com/watch?v=_fSr2CdJZPE.
 

Nous vivons dans un monde de grands contrastes, n’est-ce pas? Une minorité de gens possède la majorité des biens matériaux. Cependant, un grand nombre de personnes dans les zones défavorisées trouvent un trésor spirituel par la foi en Christ.

Le mois dernier, deux hommes qui ont eu une grande influence sur les autres sont décédés. L’un était connu pour créer un empire construit sur la poursuite du plaisir, tandis que l’autre se consacrait à servir Dieu et à étendre son royaume.

David Mainse a rejoint les foules de gens qui adorent Dieu dans les cieux. Pour en savoir plus sur le fondateur de l’émission de télévision quotidienne religieuse qui a duré depuis le plus longtemps au Canada, allez à: https://www.thestar.com/news/gta/2017/09/26/religious-media-pioneer-david-mainse-dies-at-81.html.
            
Hier, j’ai écouté le programme radiophonique du Dr David Jeremiah, dans lequel il donnait des informations générales sur le mot « générosité » et sur le monde romain au premier siècle. Dans Marc 12, Jésus observa les riches et une pauvre veuve qui mettaient de la monnaie dans le trésor. Beaucoup, sans doute, ont été impressionnés par les montants donnés par les riches, mais Jésus savait que la veuve a donné tout ce qu’elle avait, contrairement aux riches. Dans sa Bible d’étude, le Dr Jeremiah écrit : « Bien que la pauvre veuve ait donné très peu, deux pièces de monnaie … environ un cinquantième d’un jour de salaire pour un ouvrier commun, en pourcentage de son revenu, elle a donné beaucoup plus que les riches. » Vous pouvez écouter le message du Dr Jeremiah (en anglais) à : http://www.davidjeremiah.org/site/radio_archives.aspx.
 

Dr Jeremiah a déclaré que 85% des Américains donnent moins de 2% de leur revenu à des organisations sans but lucratif. Selon une étude, seulement 10% à 25% de congrégations américaines typiques donne la dîme (donne 10% ou plus à la charité). L’étude a également rapporté les changements stupéfiants qui se produiraient, y compris l’élimination de la faim dans le monde, si les chrétiens commençaient à payer la dîme régulièrement.

Écriture pour le week-end : « Car vous connaissez la grâce de notre Seigneur Jésus Christ, qui pour vous s’est fait pauvre, de riche qu’il était, afin que par sa pauvreté vous fussiez enrichis. » 2 Corinthiens 8: 9 (LSG)
 
Pensée pour le week-end : « Les bons leaders mènent par démonstration. Ils tirent les gens avec eux au lieu de les pousser. Le Général Eisenhower a démontré cet art du leadership d’une manière simple mais puissante. Il plaçait un morceau de ficelle sur une table et disait : ‘ Tire-le et il suit où tu veux ; pousse-le et ça ne mène nulle part. ’» – R. Kent Hughes (tiré de son livre « Disciplines of a Godly Man »)
 
Dans sa grâce,
 
 

Steve Frank



Louange & prière – Volume 290

Chers amis,
 
 
Deux histoires qui ont été largement rapportées dans les médias récemment sont des allégations de harcèlement sexuel impliquant un producteur de cinéma bien connu et des feux de forêt en Californie. Alors que cette dernière a coûté la vie à plus de 20 personnes et provoqué une destruction massive des biens – http://www.cnn.com/2017/10/11/us/california-fires-updates/index.html – la première a suscité beaucoup d’intérêt et de réaction.
 
Saviez-vous que le mois d’octobre est le mois de la sensibilisation sur la violence familiale? Leslie Vernick examine ce que la Bible dit à propos des relations abusives dans l’article suivant sur l’internet :https://un184.infusionsoft.com/app/hostedEmail/8097131/afb4d2292c5dfa38?inf_contact_key=f500bdf33f9e931091fd058eeddb62aacd5d8d4e5cd83d95636353879b605f8c. Mme Vernick écrit : « Nous devons être les champions des opprimés et des abusés. Dieu déteste l’abus de pouvoir et le péché de l’injustice. »
            
Dans un article concernant le producteur de films qui fait l’objet d’une enquête, Manohla Dargis examine les attitudes dans l’industrie cinématographique et se réfère à un producteur légendaire dont le nom est l’un des trois noms associés à un studio qui se vantait d’avoir plus d’étoiles qu’au ciel. Vous pouvez en lire plus à : https://www.nytimes.com/2017/10/11/movies/harvey-weinstein-hollywood.html.
 
La Bible révèle la vérité sur les étoiles, le ciel et bien plus encore. L’apôtre Paul a écrit que les croyants « brillent comme des flambeaux dans le monde » (Philippiens 2:15). L’apôtre Pierre a déclaré qu’il était un témoin oculaire de la majesté de Dieu et que nous devrions prêter attention à la Parole de Dieu « comme à une lampe qui brille dans un lieu obscur, jusqu’à ce que le jour vienne à paraître et que l’étoile du matin se lève dans vos cœurs; » (2 Pierre 1:19). Dans « The Bible Knowledge Commentary » produit par le Séminaire de Dallas, le Dr Kenneth Gangel écrit : « L’apôtre a écrit sur l’illumination (verset 19), la révélation (v.20) et l’inspiration (v.21). La prophétie de l’Ancien Testament est une lumière comparée à l’obscurité d’une pièce sordide. La Parole prophétique de Dieu est une lumière qui brille dans un endroit sombre. Bien que le monde soit obscurci par le péché, la Parole de Dieu, pointant vers l’avenir, éclaire les croyants quant à ses voies. »
 

Dr Gangel continue : « Mais le jour (le retour du Christ) arrivera. Pendant la journée, les lampes ne sont plus nécessaires. Et une lampe n’est rien comparée à l’étoile du matin (« Apporteur de la lumière », utilisée uniquement ici dans le Nouveau Testament). Tout comme une lampe de la nuit anticipe et est éclipsée par la brillante étoile du matin, la prophétie de l’Ancien Testament anticipe la venue du Christ, la brillante étoile du matin (Apocalypse 22:16) ».

Christ a laissé la splendeur du ciel pour naître à Bethléem. Il est venu afin que l’humanité puisse être rachetée. Si vous vous repentez de vos péchés et mettez votre confiance au Seigneur Jésus-Christ comme votre Sauveur, vous naîtrez de nouveau. Louez le Seigneur pour son amour merveilleux!

Écriture pour le week-end : « La nuit est avancée, le jour approche. Dépouillons-nous donc des œuvres des ténèbres, et revêtons les armes de la lumière. » Romains 13:12 (LSG)
 

Pensée pour le week-end : « Né une fois, meurs deux fois. Né deux fois, meurs une fois. »

 

Dans sa grâce,
 
 

Steve Frank



Louange & prière – Volume 289

Chers amis,

Mardi soir, j’ai assisté à une étude avec d’autres hommes où nous avons discuté le livre intitulé « Disciplines of a Godly Man » par R. Kent Hughes. Le sujet de cette semaine était la discipline de l’église. En partageant nos expériences, nous avons constaté que tous les hommes du groupe n’étaient pas dans la première église où ils ont assisté. La raison la plus surprenante pour quitter une église était qu’un frère a appris que les évêques de l’église où il fréquentait, organisaient des mariages pour les gens, citant l’histoire trouvée dans Genèse 24 d’Isaac et Rébecca comme exemple à suivre.

Quand j’étais avec « Opération Mobilisation » en Europe en tant que jeune homme, je me souviens d’avoir entendu des personnes qui ont servi en Inde dire que les Occidentaux se marient avec une assiette chaude qui devient froide, tandis que les gens en Inde commencent par une assiette froide qui devient chaude. Bien que le taux élevé de divorces dans l’Ouest atteste de cette affirmation, je suis heureux que j’ai eu la liberté de choisir dans la recherche d’une épouse.

Dimanche, j’ai eu l’occasion de visiter une femme qui vit sur la rue où j’ai grandi. Elle avait pris soin de sa mère jusqu’à sa mort récemment. J’ai appris que son frère est décédé il y a neuf ans après avoir subi une opération. La dernière fois que je lui ai parlé, il m’avait dit qu’il travaillait dans une station de radio. C’était intéressant que nous ayons grandi dans le même quartier et travaillaient tous les deux dans les communications. J’ai également appris que leur mère était une survivante de l’Holocauste. Je ne peux pas imaginer les expériences atroces qu’elle a vécues.

L’horrible fusillade à Las Vegas cette semaine a mis en lumière le contraste entre le bien et le mal. Les gens se tenaient dans le soleil chaud pendant des heures pour donner du sang pour sauver des vies. Une station de radio à Montréal a mentionné une citation du défunt Fred Rogers, un ministre qui a amusé des millions d’enfants par le biais de la télévision. Cette citation concerne ceux qui aident dans les situations difficiles et l’espoir que cela amène. La citation est sur YouTube à : https://www.youtube.com/watch?v=-LGHtc_D328.
 

Pour ceux qui aiment le Seigneur, nous savons que nous vivons dans un monde rempli de mal, comme l’ennemi de nos âmes cherche à détruire les relations et les vies. Pourtant, nous ne perdons pas l’espoir, car nous savons que Dieu est plus grand que le diable. Cherchons à aider les autres à trouver une nouvelle vie en Christ.

L’Écriture pour le week-end : « Ne te laisse pas vaincre par le mal, mais surmonte le mal par le bien. » Romains 12:21 (LSG) 
 
Pensée pour le week-end : « Hommes, au niveau le plus élémentaire, vous n’avez pas à fréquenter l’église pour être chrétien. Vous ne devez pas aller à la maison pour être marié non plus. Mais dans les deux cas, si vous ne le faites pas, vous aurez une relation très médiocre. » – R. Kent Hughes (de son livre « Disciplines of a Godly Man »)
 
 
Dans sa grâce,
 
 

Steve Frank